Lectures pour avoir peur

Sélection de lectures pour se faire peur en douceur

Chez Ohé, on s’est dit que pour Halloween, on se devait de te présenter des livres qui font peur, du sanglant, de l’horreur, peuplés de maisons hantées ou de loups affamés. Des romans si terrifiants… qu’on a même pas osé les ouvrir. Alors à la place, on a décidé de trouver des astuces pour se mettre dans l’ambiance d’Halloween en douceur, et se faire un peu peur sans pour autant dormir la lumière allumée jusqu’à la fin de l’année. De la petite frayeur au grand frisson, voici notre sélection.

Thrillers, romans policiers et enquêtes

Le meilleur moyen pour trouver une lecture qui provoque un peu d’angoisse sans tourner au cauchemar, reste selon nous les thrillers. Quel que soit ton domaine de prédilection, tu y trouveras ton compte : fantômes ou possessions, histoires vraies inquiétantes, enquêtes policières haletantes ou encore drames psychologiques angoissants… On hésite encore, mais cette dernière catégorie a notre préférence. Ici, pas de boucherie sanglante ou de monstres dont on se dit qu’ils n’existent pas. Tout se joue dans notre esprit, suggéré par la description d’une atmosphère, les paroles et pensées, le ressenti et les réactions des uns et des autres. Grâce au talent des auteurs, on est plongé dans un univers, dans l’esprit d’un personnage, au coeur d’une enquête ou d’un délire paranoïaque. Rapidement, on est pris par l’histoire et si on en redoute le dénouement, on ne peut s’empêcher de continuer à lire pour connaître la fin, comprendre qui écrit ces lettres, comment cette personne a disparu… Nombreux sont les livres dans cette catégorie. On te parlait dans notre dernier article du roman Deux de Penny Hancock. Dans un genre similaire, Emma Healey nous livre L’oubli : Maud est vieille et atteinte d’Alzheimer. Personne ne la prend au sérieux quand elle retrouve des papiers avec l’inscription « Elizabeth a disparu » dans ses poches. Qui croire, à qui faire confiance, alors qu’elle reconnaît sa propre écriture sur ces mots…? L’expérience est troublante, le suspense parfaitement maitrisé.

Nouvelles angoissantes

Les nouvelles ont l’avantage d’être courtes, et de se lire rapidement. Pas de risque donc de devoir enfermer son livre dans le congélateur pour la nuit en craignant le moment où on devra retrouver la page à laquelle on s’est arrêté. Une session lecture et c’est fini, on n’y pense plus – enfin jusqu’à la prochaine histoire. Alors attention, on ne promet pas que ces histoires ne te hanteront pas pendant des années. Mais elles peuvent te permettre de goûter au genre de l’horreur sans trop t’engager. Si de grands auteurs du genre de l’horreur s’essaient parfois aux nouvelles, on a décidé de te présenter ici des histoires d’un genre un peu différent. Si tu aimes l’univers de la science-fiction, Celui qui attend et autres nouvelles par Ray Bradbury peut être un bon moyen de se lancer. La nouvelle Le petit assassin, s’il fallait n’en retenir qu’une, touche à l’épouvante. Entre fiction et réalité, on ne sait s’il faut croire cette mère, persuadée que son nourrisson veut la tuer… Peu à peu, l’atmosphère se fait pesante, on passe du doute à l’angoisse, et nous devenons nous aussi persuadés que quelque chose de terrible se prépare. Pour des histoires plus réalistes, on te propose La mort d’Olivier Bécaille et autres nouvelles de Zola. Le récit d’un homme, paralysé et considéré comme mort, est parfaitement maitrisé, si détaillé qu’on s’y croirait. On assiste avec le personnage, aussi impuissant que lui, à ses propres funérailles et à son enterrement, vivant mais incapable de le montrer…

Romans jeunesse

Pour une ambiance mystérieuse, des petits frissons mais sans grosse frayeur, on aime se diriger vers le rayon jeunesse. Alors, oui, il existe des collections dédiées à l’horreur, même chez les jeunes (qui n’a jamais lu un livre de la série Chair de Poule ?), parfois tout aussi effrayants qu’un roman de Stephen King. Pour une ambiance Halloween un peu plus légère, pas besoin d’aller aussi loin, les collections pour adolescents regorgent de personnages inquiétants mais pas méchants. Dans notre article spécial Pumpkin Autumn Challenge, on te parlait de l’auteur Malika Ferdjoukh : sa bibliographie regorge de titres parfaits pour Halloween ! En tête de liste, Sombres citrouilles : le titre parle de lui-même, l’histoire ne déçoit pas. 31 octobre, une réunion de famille commence de manière inhabituelle quand les enfants découvrent un cadavre dans le potager. L’histoire se déroule sur une journée, durant laquelle on découvre petit à petit chaque membre de la famille, et les petits secrets de chacun… Si tu préfères les histoires de maison hantée, La fiancée du fantôme fera ton bonheur. Un vieux château en Écosse, des bruits mystérieux, un tableau qui semble vivant et une cousine au comportement de plus en plus étrange… Atmosphère garantie ! Enfin, Malika Ferdjoukh sait aussi verser dans le macabre et les histoires sombres, même pour les plus jeunes. Fais-moi peur à beau se passer à Noël, il n’a rien de magique : cinq enfants sont seuls à la maison, et Monsieur N. est bien décidé à les éliminer…

Sources et crédits photos : Lisez • Librio • L’école des loisirs

Deux – Penny Hancock (Sonatine)
L’oubli – Emma Healey (Sonatine)
Celui qui attend et autres nouvelles – Ray Bradbury (Librio)
La mort d’Olivier Bécaille et autres nouvelles – Émile Zola (Librio)
Sombres citrouilles, La fiancée du fantôme, Fais moi peur – Malika Ferdjoukh (École des loisirs)

Charlotte

Charlotte

« Collectionneuse de mots et d’épices »

Comments are closed.