Les expos de la rentrée

Ohé Mag fait sa rentrée expos !

Côté expos, la rentrée se fait toujours un peu en décalé et s’étale jusqu’en novembre. On hésite encore sur les expos à aller voir en cette rentrée ? Voici une (petite) sélection des expositions à ne pas manquer sur Paris. À noter qu’au besoin Ohé mag peut te conseiller des expositions à découvrir dans ta région (pour cela laisse-nous un petit commentaire en fin d’article).

Mucha, Musée du Luxembourg

Mucha est un artiste à deux facettes : ses affiches sont extrêmement célèbres mais beaucoup d’œuvres comme L’Épopée Slave sont encore très peu connues du grand public et si son travail postérieur à 1910 a été très peu diffusé, c’est pour beaucoup à cause du rideau de fer qui séparait ses œuvres du reste du monde. Mucha a joué un rôle essentiel dans l’art du début des années 1900 et est l’un des principaux acteurs de l’Art Nouveau. L’artiste puise dans l’art byzantin (Mucha sacralise l’essentiel de ses personnages) ou l’art japonais pour créer.

Mucha a su développer un style unique, tant dans ses affiches que dans ses toiles, où les expressions des personnages transpercent le support pour nous toucher en plein cœur. Mucha, à découvrir ou redécouvrir jusqu’au 27 janvier 2019.

Picasso, Musée d’Orsay

Cette exposition retrace les premières années créatrices de Picasso, celles qui le mèneront plus tard au style qui a marqué tous les esprits. Propre à son temps, l’artiste cherche de nouveaux moyens d’expression qui le mène à utiliser des monochromes de bleu puis de rose, la couleur jouant un rôle expressif primordial.

C’est l’occasion de découvrir un autre Picasso, celui qui se cherche encore, en s’empreignant des grands peintres français de la fin du XIXe siècle mais aussi du Greco(1) et de ses racines espagnoles. Des œuvres d’une grande richesse et d’une extrême diversité à découvrir jusqu’au 6 janvier 2019 au musée d’Orsay.

Caravage à Rome : amis et ennemis, Musée Jacquemart-André

Surtout connu pour sa violence tant dans sa peinture que dans son mode de vie. Michelangelo Merisi dit Caravage est un artiste qui fut très décrié et longtemps méprisé. Pourtant, il a révolutionné la peinture du XVIIe siècle et la présente exposition permet de retracer et de comprendre l’impact de son œuvre sur ses contemporains italiens. La nouveauté du Caravage, c’est son clair-obscur et sa peinture dite « naturaliste » (d’après modèle au réalisme époustouflant) qui dramatisent voir théâtralisent les œuvres.

Seulement 10 toiles de l’artiste ont fait le chemin jusqu’à Paris mais permettent néanmoins au grand public de découvrir cet immense artiste qui en a influencé beaucoup d’autres comme Rembrandt ou Rubens. À coupler avec une visite du musée Jacquemart-André qui est un vrai bijou. Caravage à Rome, une exposition à voir jusqu’au 28 janvier 2019.

Giacometti : entre tradition et Avant-garde, musée Maillol

Ma sélection ne serait pas complète si elle n’incluait pas Giacometti et par chance une exposition dédiée à l’artiste vient d’ouvrir au musée Maillol. Elle te permettra de découvrir cet artiste très complexe qui est aussi l’un de mes préférés. Cette exposition s’intéresse aux sculptures de l’artiste, des périodes cubistes, surréalistes et post 1935. Elle les met en relation avec d’autres artistes qui l’ont inspiré. L’exposition traite également de ses difficultés à retranscrire ce qu’il voit et propose deux documentaires extrêmement intéressants pour comprendre cette problématique de l’artiste. Des photographies (signées notamment d’Henri Cartier ou de Robert Doisneau) accompagnent les œuvres et participent à nous replonger dans l’atelier de Giacometti.
Exposition à ne pas manquer pour découvrir l’un des plus grands artistes de l’art moderne, jusqu’au 20 janvier 2019.

Voici une petite sélection, des autres expositions à ne pas manquer:

Picasso. Chefs d’œuvres ! Musée Picasso, à partir du 4 septembre 2018
Cette exposition s’interroge sur la nature d’un chef d’œuvre. C’est aussi l’occasion pour tous de découvrir ou redécouvrir les plus grandes œuvres de l’artiste. Certaines toiles sont exposées pour la première fois à Paris.

Collections privées. Un voyage des impressionnistes aux fauves, Musée Marmottan Monet, à partir du 13 septembre 2018
Cette exposition regroupant une soixantaine d’œuvres te fera voyager de l’impressionnisme au fauvisme dans un florilège de couleurs. Attention les yeux !

Jakuchū, Petit Palais, à partir du 15 septembre 2018
Cet artiste de la période Edo (1603-1867) est présenté pour la première fois en Europe. L’exposition rassemble une trentaine de rouleaux aux motifs riches (fleurs, poissons, oiseaux nobles, etc.) et d’une finesse extraordinaire. Un bel exemple de la peinture japonaise du XVIIIe siècle.

Egon Schiele, Fondation Louis Vuitton, à partir du 3 octobre 2018
Cette exposition fait écho aux grandes rétrospectives de l’art moderne viennois qui ont lieu à Vienne depuis janvier dernier et se concentre sur l’un de ses acteurs : Egon Schiele. À voir absolument !

Le Cubisme au carré, Centre Pompidou, à partir du 17 octobre 2018
À la recherche de nouveaux moyens d’expression, déconstruire pour construire autrement, petite incursion au sein d’un des mouvements les plus importants de l’Avant-garde.

Alors on hésite encore sur les expositions à aller voir ?

Sources : Beaux-arts Magazine, Connaissance des Arts, Musée du Luxembourg, Musée d’Orsay, Fondation jacquemart-André, Petit Palais, Culturespaces.

¹ Domínikos Theotokópoulos, dit Le Greco est un peintre sculpteur de la renaissance espagnol, il est considéré comme le fondateur de l’école espagnole du XVIe siècle appelé le « siècle d’or ».

Céci

Céci

« Collectionneuse de diplômes en tout genre et licorne loveuse »

Comments are closed.