Rencontre avec Pacco

Rencontre avec Pacco, auteur BD en perpétuelle évolution

Interview

Pacco nous a fait l’immense honneur de répondre, pour On Hésite Encore, à quelques questions. L’occasion pour nous tous d’en apprendre un peu plus sur lui !

Bibliographie

Voici quelques livres que nous te conseillons de te procurer (de toute urgence)

Pacco, Maé – Saison 1, Marabout, 2009

Pacco, Maé – Saison 2, Marabout, 2009

Margaux Motin et Pacco, Very Bad Twinz, t. 1, Fluide glacial, 2011

Pacco, Une semaine sur deux, Tome 1, Fluide glacial, 2012

Pacco, Une semaine sur deux, Tome 2, Fluide glacial, 2013

Pacco, Pacco fait son show : Boys vs girls, Delcourt, 2013

Pacco, Daddy cool, Delcourt, 2017

A paraître :
Pacco, Les Raspberry Tome 1, Delcourt, janvier 2019

Suivre Pacco

Pacco est un auteur de bande dessinée français. Il est de cette génération d’auteurs qui, dès le début des années 2000, a lancé l’ère de la BD numérique. Ces jeunes artistes racontent des anecdotes de vie en bulles sur leur blog. Souvent autobiographiques et humoristiques, ces derniers sont en accès libre, et chaque semaine des dizaines de milliers de personnes sont au rendez-vous pour lire les nouveaux « posts » des ces auteurs BD.

Ma première « rencontre » avec Pacco, c’est en 2011 dans la bibliothèque d’une amie. C’est comme ça que j’ai lu l’intégrale des aventure de Maé puis « Une semaine sur deux ». Très vite j’adhère à son humour et je surveille régulièrement son blog. Je suis alors également les blogs de Maliki, Diglee et bien sûr (the queen) Margaux Mottin.

Ma deuxième rencontre avec Pacco se fait quelques années plus tard. J’ai oublié les blogs (faute de temps) mais au détour d’une librairie de quartier je me laisse tenter par un exemplaire de la « Tectonique des plaques », le tout dernier album de Margaux Mottin qui vient à peine de sortir. Quelle n’est pas ma surprise d’y découvrir Pacco au fil des pages (je savais qu’ils avaient collaboré pour la réalisation d’un album mais je ne l’avais jamais lu) ! Ce qui est assez particulier avec ce type d’album c’est que tu as la sensation de t’immiscer dans la vie de son auteur et, en quelque sorte, de le connaître. Lire un album c’est comme dire « Hey coucou, ça fait longtemps, comment vas-tu ? » à un ami de longue date. C’est l’effet que ça m’a fait de revoir Pacco ! Je me suis dit tiens, il a changé, trouvé l’amour, c’est top ! J’ai donc par la suite repris mes habitudes et suivi le quotidien de ce couple atypique et mortellement addictif.

Ma troisième rencontre avec Pacco a lieu lors de la fermeture de son blog en janvier 2018. Faute de temps à lui consacrer, il nous conseille désormais de le suivre sur Facebook ou Instagram. Si j’avais déjà aperçu le « vrai visage » de Margaux en dédicace je n’avais jamais vu Pacco. Je le découvre lors de ses innombrables stories¹ en vidéo où il conseille ses fans sur les routines dessin à adopter pour s’améliorer sans stress, à son rythme. Pacco est donc drôle, attachant, accessible et à l’écoute. Au fil des années son style à évolué, ce qui démontre que l’on ne cesse jamais d’apprendre, et malgré le succès, il a su garder cette simplicité et gentillesse à l’égard de son public.

Ce qui m’impressionne particulièrement chez Pacco c’est son imaginaire et sa capacité à me plonger dans des mondes merveilleux à chaque fois que je vois ses illustrations. Même si j’aime beaucoup son tout dernier projet qui raconte le quotidien de la famille Raspberry, ce que je préfère par dessus tout sont ses illustrations fantastiques, notamment celles des princesses guerrières. Je suis époustouflée par son sens du détail et son acharnement à s’entrainer chaque jour pour aiguiser sa main et son esprit. Un Baudelaire² des temps modernes, voilà ce qu’est pour moi Pacco !

Le mouvement des Blogs BD s’est avec le temps un peu essoufflé. Les auteurs ont dû trouver une manière de monétiser leur blog ou l’ont abandonné au profit de projets plus rentables . Certains, comme Pacco, ont tout de même réussi à trouver le moyen de mener une vie professionnelle bien remplie sans perdre le contact avec leurs lecteurs, en leur proposant toujours des illustrations et histoires originales via de nouvelles plateformes telles qu’Instagram.

Un immense merci à Pacco pour avoir accepté de répondre à nos questions. Merci d’avoir cru en nous <3.

Crédits photo et video : © Pacco, tous droits réservés. Reproduction et réutilisation interdites sans l’accord de l’auteur.
Montage video :  Christelle Sakr et Adeline Reinette, © On hésite Encore. Réutilisation interdite sans accord.

¹ Videos d’une minute sur Instagram.
² Je fais référence ici à son imaginaire et surtout à son livre Le peintre de la vie moderne paru en 1885 que tu peux retrouver en version libre sur Wikisource.

Céci

Céci

« Collectionneuse de diplômes en tout genre et licorne loveuse »

Comments are closed.