Wiener Werkstätte

Wiener Werkstätte, ou les "Ateliers Viennois"

Josef Hoffmann (1870-1956)

Portrait de Josef Heffmann, 1902

Cofondateur du Wiener Werkstätte.
Architecte et designer influent du XXe siècle, notamment lors de la Sécession viennoise ainsi que sur le modernisme.

Koloman Moser (1868-1918)

Portrait de Koloman Moser, 1905

Cofondateur du Wiener Werkstätte.
Peintre et designer représentatif de l’Art Nouveau viennois.

Fritz Waerndorfer (1868-1939)

Cofondateur du Wiener Werkstätte.
Homme d’affaire et collectionneur d’art et de design.

Aujourd’hui On Hésite Encore te présente : Le Wiener Werkstätte. Les “Ateliers Viennois” en français est un mouvement créatif moderne fondé en 1903 par Josef Hoffmann, Koloman Moser et Fritz Waerndorfer. Ce mouvement prend la forme d’une association d’artistes et de designers qui remettent en question la société industrielle par l’artisanat industriel.

Les artistes du Wiener Werkstätte travaillaient dans un immeuble où ils consacraient des ateliers divisés en départements à des domaines tels que l’orfèvrerie, la maroquinerie, l’ébénisterie, la reliure et la peinture. Chaque créateur expérimentait sur divers matériaux comme l’or, les pierres précieuses ou encore le papier mâché. Facilement reconnaissable par son logo aux deux «W», l’atelier commercialisait ses productions de manière collective, en incluant la signature de chaque membre associé. On y trouvait notamment Hoffmann, Moser et Carl Otto Czesshka, en passant par Gustav Klimt, Egon Schiele, Oskar Kokoschka, Leopold Bauer et Carl Moll.

À travers divers projets architecturaux comme le “Purkersdorf Sanitorium” ou le “Palais Stoclet” de Bruxelles, le collectif a pu réaliser son idéal d’oeuvre d’art totale dans laquelle chaque détail est conçu comme partie intégrante d’un tout coordonné. L’influence stylistique des Ateliers Viennois a fortement inspiré les mouvements artistiques comme l’Art Déco et le Bauhaus.

Faute de pouvoir créer des objets esthétiques pour tous du fait du coût élevé de leur production, ils ne pouvaient s’adresser qu’à une clientèle aisée. Les Ateliers Viennois font faillite en 1932.

WOKA

WOKA (fondé par Wolfgang Karolinsky) est une maison d’édition spécialisée dans la réédition des objets d’art et de décoration de la période des Ateliers Viennois.

Sources et crédits : – Wiener Werkstätte, Gabriele Fahr-Becker – Angelika Taschen, éd. Taschen / Woka Lamps Vienna

Éric

Éric

« Murophile averti »

Comments are closed.